L'empire Français de Napoléon

Napoléon est en Guerre contre L'Europe parce qu'il veut récrée L'empire Français. L'empereur à un plan pour conquérir le monde. Va t-il réussir
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Régiments français de dragons

Aller en bas 
AuteurMessage
Duc Henri l'espérance
ministre d 'état à La Guerre
avatar

Messages : 202
Date d'inscription : 31/07/2016

MessageSujet: Régiments français de dragons   Lun 1 Aoû - 17:33

Les régiments français de dragons constituent l'ensemble des régiments de dragons qui servirent dans les armées françaises depuis l'époque de l'Ancien Régime jusqu'à l'époque contemporaine.
Histoire générale du corps des dragons en France[modifier | modifier le code]





Capitaine des dragons en 1878 d'après Alphonse de Neuville.
La France crée de nombreux régiments de dragons tout au long de son histoire ; les dragons formant à l'origine des unités « hybrides » d'infanterie et de cavalerie. La première formation de ce corps a été levée en 15411.

Pendant les guerres napoléoniennes, de 1804 à 1815, les régiments de dragons servent essentiellement en Espagne. Des régiments de dragons seront encore alignés par la suite au sein des armées françaises qui servirent sous les divers régimes qui marquèrent l'histoire de France tout au long du XIXe siècle.

L'armée française conserve encore des unités de dragons pendant les deux guerres mondiales. Avec la mécanisation des armées européennes dans l'entre-deux-guerres, ces derniers combattent aussi bien à cheval qu'à bord d'engins motorisés, la mécanisation du corps donnant notamment naissance aux régiments de dragons portés (RDP) qui s'illustreront pendant les campagnes de mai-juin 1940 (invasion du Luxembourg, invasion de la Belgique, bataille de France). La Seconde Guerre mondiale verra finalement la disparition complète des unités montées de tous les corps (hussards, cuirassiers, etc.) de la cavalerie française intégrée à l'Arme blindée et cavalerie.

Dans la deuxième moitié du XXe siècle, des régiments de dragons prendront part à la guerre d'Algérie et à la guerre du Golfe et seront déployés au sein des forces françaises en Allemagne.

Dans l'armée française, le blanc - dit « ventre de biche » - est la couleur de tradition du corps
Sous le Premier Empire, les dragons de la ligne comptent jusqu'à 31 régiments, qui servent essentiellement en Espagne. Napoléon crée également un régiment de dragons intégré à la Garde impériale : il s'agit des dragons de l'Impératrice.

Garde impériale[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Dragons de la Garde impériale.


Charge de cavalerie.


Charge des dragons de la Garde impériale sur le Mont-Saint-Jean à Waterloo. Louis-Jules Dumoulin, détail du Panorama de Waterloo, 1912.
Satisfait du comportement des dragons de la ligne pendant la campagne de 1805, Napoléon ordonne la création d'un régiment de l'arme dans la Garde impériale en avril 1806. Cette nouvelle unité est présentée à l'impératrice Joséphine, qui accepte d'en être la marraine : les dragons de la Garde y gagnent leur surnom de « dragons de l'Impératrice »3.

L'uniforme se distingue par la présence d'un casque « à la Minerve » à crinière noire, et d'un habit en drap vert à revers blancs4.

Les dragons de la Garde assistent à la bataille de Friedland en 1807, avant d'être envoyés l'année suivante en Espagne où ils chargent à Medina de Rioseco3. Le régiment fait ensuite les campagnes de 1809 à 1814, se fait remarquer à la bataille de Leipzig en 1813 et surtout à celle de Montmirail, en enfonçant plusieurs carrés d'infanterie russes5. Sous la Première Restauration, il prend le nom de « Corps royal des dragons de France », puis reprend son ancienne dénomination lors des Cent-Jours. La bataille de Waterloo et les charges sur le plateau de Mont-Saint-Jean coûtent cher aux dragons, qui laissent sur le terrain 25 officiers et 300 soldats6. La dissolution définitive des « dragons de l'Impératrice » intervient le 16 décembre 1815.


_________________
né en 1759  en France
âge 80 ans
rentre dans L'armée  en 1768 -1834
Participe  à la Guerre d 'indépendance des États-Unies , La Guerre de révolution Française
dans l'armée depuis 66 ans
meilleur tacitiens  de l'armée Française
meilleur stratégiens Français
Fidel des Fidels  de Napoléon
Meilleur  officier de l'armée Française
connétable de France / co-Généralissime 1805- 1814
connétable de France/Généralissime 1814-1834
ministre  à la Guerre 1805-
Chef d 'état -major de la Grande Armée
Commandant en chef de  la veille -Garde
sauve la vie a Napoléon 4 fois
Grand-croix Ordre national de la Légion d'honneur
chevalier de l' Ordre de la Toison d'or
commandeur de l'Ordre royal et militaire de Saint-Louis
grands-croix de la Légion d'honneur
100 victoire contre les ennemis de la France
10 Victoire  au canada
conquérant du canada  1809-
Mariée en 1780 à  la marquise Camilla Joyeuse  en 1780 elle à 19 ans
père du marquis Joe l'espérance né en 1786
Fortune de 705000 00 Franc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Régiments français de dragons
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La guerre de Sept ans (Galerie d'Eric)
» MTG : Duel Decks: Knights vs. Dragons
» Donjons et Dragons 3.5
» Projet Fontenoy 1745
» DBZ CG : Série 10 française

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'empire Français de Napoléon :: Histoire, charte du Forum,Inscription,archive :: Inscription de la Grande Armée-
Sauter vers: